Les Rencontres Professionnelles Salle Cortot 2019

                                                                                                                      



LES RENCONTRES PROFESSIONNELLES

SALLE CORTOT
Mardi 24 septembre 2019

 

En 2019, la Salle Cortot, la lettre du Musicien et Culturevent s'associent pour organiser la sixième édition du forum de la musique classique. A ne pas manquer !

Quelles solutions face aux enjeux de la musique classique en 2019 ?

Inscriptions


Centre national de la musique, refonte du mécénat, Pass Culture...Le secteur musical traverse une période de mutations sans précédent. C'est l'occasion d'une journée de débats et de rencontres pour répondre aux grandes questions que se pose le secteur de la musique classique. Au-delà des constats, le but de cette journée est d’apporter des solutions concrètes. Grâce à la présence d’intervenants venus de toute l’Europe et issus de différents domaines et grâce aussi à la présentation d’enquêtes inédites.

La journée sera rythmée autour de cinq thématiques, qui représentent autant d’enjeux cruciaux : l’écologie, le numérique, l’économie, la parité et la création. Des speed-meetings permettront de rencontrer les acteurs incontournables du secteur. Et enfin, une série de mini-concerts ponctuera la journée, proposés par des diplômés de l’Ecole Normale de Musique de Paris.

Le programme

8h30 : Accueil 

9h00 : Edito de politique culturelle, par Antoine Pecqueur

9h30 : Débat #1 – L'écologie : comment allier musique et respect de l'environnement ?

Face au bilan carbone des tournées, les ensembles musicaux sont de plus en plus nombreux à repenser leur mode de fonctionnement. En parallèle, les fabricants d’instruments cherchent des alternatives face aux nouvelles normes en matière de bois exotique ou de plastique.

Avec Gilles Schuehmacher (compositeur, fondateur du collectif Action Musique Climat), Vanessa San Filippo (Co-fondatrice d'Action Musique Climat), Aurélie Foucher (Profedim), Fanny Reyre-Ménard (Vice-présidente de la Chambre syndicale de la facture instrumentale) et Véronique Fermé (Responsable développement durable au festival d'Aix-en-Provence).

Modération : Suzanne Gervais

 

***Interlude musical par un diplômé de l'Ecole Normale de Musique de Paris***
 


11h00 : Débat #2 – L'économie - Public/Privé : quel nouvel écosystème pour le secteur ? 

La création du Centre national de la musique amène à repenser en profondeur l'écosystème du secteur. Jusqu'alors opposées, les musiques lucratives et non lucratives devraient rapprocher leurs modes de fonctionnement, avec le système de la taxe affectée. Le secteur fait aussi face à une vaste refonte du mécénat d'entreprise. Quant au Pass Culture, il modifie le rapport entre une politique de l'offre et de la demande. Comment la musique classique peut-elle tirer profit de ce changement de paradigme ?  

Avec Bruno Studer (Président de la Commission des affaires culturelles et de l'éducation de l'Assemblée Nationale), Catherine Ruggeri (Présidente du comité de pilotage du futur Centre national de la musique), Sylvaine Parriaux (déléguée générale d'Admical), Sylvie Robert (Sénatrice PS, vice-présidente de la commission Culture), Virginie Seghers (présidente de ProPhil), Christine Sinapi (Economiste, directrice académique de l'ESC Dijon).

Modération : Antoine Pecqueur

  

12h30 - 13h30 : Déjeuner, mezzés du Proche et Moyen-Orient, cuisinés par une association réunissant demandeurs d'asiles et réfugiés

13h30 : Café / Speed-Meetings 1er round : rencontres de 10 minutes avec un acteur du secteur musical (directeur de salle de concert ou de festival, agent, responsable de label...).


14h30 : Débat #3 – Le Numérique : comment créer une offre originale sur le terrain digital ?

La vie musicale connaît une nouvelle scène : le numérique. Mais comment s’y positionner ? Playlist, partitions numérique, mooc… et demain intelligence artificielle : le digital amène à repenser nos pratiques.

Avec Raphaël Schumann (fondateur de la start-up Newzik, spécialisé en partition numérique), Bastien Sannac (Créateur de la start-up Meludia, spécialisée dans l'apprentissage de la musique), Hervé Boissière (Medici).

Modération : Suzanne Gervais


***Interlude musical par un diplômé de l'Ecole Normale de Musique de Paris***


16h00 : Débat #4 – La Parité : comment arriver à plus d'égalité entre hommes et femmes dans le monde musical ? 

Les études se suivent et se ressemblent : la place des femmes reste déséquilibrée dans le monde musical. La formation dans les conservatoires, la constitution des shortlists… de nombreux axes sont désormais à développer, en s’inspirant notamment du modèle scandinave.

Avec Emmanuel Hondré (Directeur de la programmation de la Philharmonie de Paris), Astrid Pernille Hartmann (Présidente de Kvast, association des compositrices suédoises), Lucie Leguay (Chef d'orchestre), Agnès Saal (Haut fonctionnaire à l'égalité et à la diversité du ministère de la Culture).

Modération : Marie Hédin-Christophe



17h30 : Speed-Meetings 2ème round
 

***Interlude musical par un diplômé de l'Ecole Normale de Musique de Paris***


18h30 : Débat #5 – La création : comment mettre davantage la musique contemporaine à l'honneur ? 

A l’heure où les courants esthétiques de la création n’ont jamais été aussi variés se pose plus que jamais la question de la programmation. Ensembles spécialisés, orchestres symphoniques, festivals… le lien aux compositeurs est en train de se renouveler, avec aussi les lieux de formations et les éditeurs.

Avec Anouck Avisse (GRAME, Centre National de Création Musicale), Pierre Charvet (Radio France), Justina Repeckaité (compositrice).

Modération : Laurent Vilarem

 

20h00 : Fin de la journée


***

A qui s'adresse cette journée ?
A tous les professionnels de la musique qui s'interrogent sur leur stratégie de financement : les métiers de l'administration, gestion, communication de la musique classique, administrateurs et directeurs de compagnies, festivals, orchestres, maisons d'opéra, chargés de production, communication, diffusion, entrepreneurs du spectacle vivant, agents et managers d'artistes, agences de presse, médias spécialisés...

 

Pourquoi participer aux Rencontres Professionnelles Cortot ? 
S'inspirer et trouver des solutions concrètes à une problématique du quotidien
♫ Networker, fidéliser et élargir son réseau professionnel
♫ Echanger avec des experts
♫ Approfondir, débattre, rencontrer, découvrir, partager
♫ Se former et s'informer

***

Les intervenants 2019


Anouck Avisse - Co directrice de GRAME, Centre National de Création Musicale 
Passionnée par la musique, Anouck Avisse accompagne avec enthousiasme celles et ceux qui l'écrivent, l'interprètent, la mettent en scène, en espace et en mouvement. De 2007 à 2013, elle est administratrice de T&M-Paris, structure fondée par Georges Aperghis. Elle est ensuite responsable des activités musicales à la Villa Médicis, sous la direction d'Eric de Chassey puis de Murielle Mayette. 
Responsable pendant cinq ans des activités musicales à la Villa Médicis, elle rejoint ensuite le département production de la Philharmonie de Paris puis la Blogothèque, chargée de la coordination de l'Arte Concert Festival à la Gaîté Lyrique. Elle co-dirige depuis septembre 2018 avec le compositeur Sébastien Rivas, GRAME, le Centre National de Création Musicale implanté à Lyon. Elle est pas ailleurs conseillère musique pour la fondation Nuovi Mecenati.  


Hervé Boissière - Fondateur et PDG de Medici

Lancé en 2008, Medici.TV est devenu en quelques années la principale plate-forme numérique pour les programmes audiovisuels de musique classique dans le monde. En 2017, Medici.tv a diffusé plus de 150 événements en direct et propose une bibliothèque VOD présentant plus de 2000 programmes, avec les plus grands musiciens de notre époque. 

Avant Medici, Hervé Boissière était Directeur général du label indépendant français Naïve (crée avec Patrick Zelnik en 1998). Dans les années 90, il a occupé divers postes de direction chez Warner Music France et Warner Classics. 

Hervé a réalisé plus de 500 enregistrements audio, parmi lesquels des lauréats de nombreux prix internationaux. Enfin, il a reçu le titre de "Chevalier des Arts et Lettres" du Ministère de la Culture en France. 


Pierre Charvet - Radio France

Compositeur mais aussi pédagogue et homme de média, Pierre Charvet possède un parcours riche et varié. Après des études de composition à la Manhattan School of Music de New York, il intègre l'IRCAM de Pierre Boulez en 1991. Parallèlement à l'écriture de son oeuvre, il a aussi composé pour le cinéma, le théâtre, la télévision, le multimédia et les arts plastiques. Il est l'auteur et et présentateur d'émissions pour France 2, France 5, France Info et France Musique. Après avoir été directeur des programmes de France Musique, il est depuis l'année dernière délégué à la création musicale à Radio France. 


Veronique Fermé - Responsable développement durable au festival d'Aix-en-Provence

Responsable Développement Durable et RSE (Responsabilité Sociale de l'Entreprise) du Festival d'Aix-en-Provence depuis 2012, à l'initiative du projet d'éco-conception des décors d'opéra, soutenu par l'ADEME et la région Sud Provence-Alpes-Côtes d'Azur.

Membre fondateur du Collectif des Festivals Eco-responsables et Solidaires en région Sud (COFES) qui réunit 17 événements de spectacle vivant parmi les plus emblématiques de la région Sud (dont le Festival International de Piano de la Roque d'Anthéron), en charge depuis 2017 de sa coordination, de son animation et de son développement au sein de l'UDCM (Union des Diffuseurs de Créations Musicales).


Aurélie Foucher - Profedim

Née en 1982, Aurélie Foucher est déléguée générale de PROFEDIM (Syndicat Professionnel des Producteurs, Festivals, Ensembles et Diffuseurs Indépendants de Musique) depuis juin 2016, au titre duquel elle est reconnue au sein de l'ensemble du secteur professionnel musical pour son expertise sur les sujets sociaux et de politique culturelle.

Elle a toujours défendu l'action publique en faveur de la culture, dont le soutien aux musiques improvisées et au jazz, notamment au sein de la fédération Grands Formats dont elle a été déléguée générale de 2013 à 2016, ou encore dans les collectivités territoriales où elle a travaillé auparavant.

Elle est parallèlement Présidente de l'orchestre National de Jazz et du Centre de santé au travail pour la culture SIST-CMB. 



Astrid Pernille Hartmann - Présidente de KVAST

Astrid Pernille Hartmann est musicologue. Depuis 2016, elle occupe le poste de Présidente de KVAST, l'association des compositrices suédoises, qui a été fondée en 2008. Depuis sa fondation, cette association a initié de nombreuses activités porteuses afin d'obtenir plus d'égalité entre compositeurs et compositrices dans la programmation des orchestres et d'autres acteurs de la musique classique en Suède. 

Elle a travaillé comme rédactrice du magazine de l'Orchestre Philharmonique d'Oslo en tant que journaliste spécialisée dans la musique et la culture, et entre 1994 et 2019 en tant que rédactrice des programmes de l'opéra de et danse à l'Opéra de Göteborg.

En 1992, elle faisait partie de groupe qui a fondé la première association de femmes dans la musique classique en Suède, nommée Evterpe, ainsi que le journal de l'association portant le même nom. 


Emmanuel Hondré - Directeur de la programmation de la Philharmonie de Paris

Docteur en musicologie et titulaire de quatre premiers prix au Conservatoire National de Musique et de Danse de Paris (histoire de la musique, esthétique, pédagogie et musicologie), Emmanuel Hondré est directeur du département concerts et spectacles de la Philharmonie de Paris, après avoir été successivement Rédacteur musical à la Cité de la musique (1997), Responsable du Service Culturel du Musée de la Musique (2002) et Directeur de la production de la Cité de la musique et de la Salle Pleyel (2005). IL élabore actuellement chaque année une saison de 500 concerts dans ce complexe de cinq salles : une saison thématique ouverte à tous les genres de musique et dévolu à la démocratisation de la musique. Il est également régulièrement invité à travailler avec les jeunes professionnels pour leur préparation au métier de musicien (Paris, Lyon, Saint-Etienne, Genève, Moscou, Saint-Petersbourg, Shanghai, Lyon, Bordeaux, Beijing).


Lucie Leguay - Chef d'orchestre

Titulaire d'un Master de direction d'orchestre à la Haute Ecole de Musique de Lausanne, Lucie Leguay est également diplômée de l'Ecole Supérieure de Musique et de Danse des Hauts de France et du Conservatoire à Rayonnement Régional de Saint-Maur-des-Fossés à Paris. Lauréate de plusieurs concours internationaux, Lucie remporte le poste de chef assistant pour la saison 2019-2020 avec trois orchestres partenaires : l'Orchestre National d'île de France, l'Orchestre National de Lille et celui de Picardie. Elle est distinguée en novembre 2018 lors du premier Tremplin pour jeunes cheffes d'orchestre à la Philharmonie de Paris. En 2016, elle remporte le Prix de l'Orchestre Camera de Florence lors du concours international de direction d'orchestre à Empoli (Italie). En 2018, elle dirige l'Orchestre National de Lille pour une création mondiale de Julien Joubert. Depuis 2014, elle se produit régulièrement en France et à l'étranger avec divers orchestres tels que l'Orchestre National de Lille, Les Siècles, L'Orchestre National d'Ile de France, L'Orchestre National de Lyon, l'Orchestre Symphonique de Bretagne, l'Opéra de Toulon, l'Orchestre de Picardie, l'Orchestre National de Bogota et l'artiste Wax Tailor, le KBS Symphony Orchestra de Séoul, l'Orchestra de Camera Fiorentina (Italie), ou encore le Manchester Camerata. En tant que chef assistante, elle participera en juillet 2019 au célèbre Festival de Verbier en Suisse. Lucie fonde en 2014 l'Orchestre de Chambre de Lille (OCL)


Sylvaine Parriaux - Déléguée générale d'Admical

Sylvaine Parriaux rejoint l'Admical en 2010, comme responsable de l'adhésion. Aujourd'hui, elle en assure la direction épaulée par une équipe d'une dizaine de personnes venues d'horizons variés. Elle agit avec conviction pour que la "communauté d'avenir" construite par Admical au service du bien commun soit encore plus forte, plus audacieuse. En plus de ses fonctions de directrice, elle s'est spécialisée dans l'innovation sociale, les synergies mécénat-RSE, la venture philanthropy et le collective impact. Ses responsabilités actuelles et cet engagement pour l'intérêt général sont le fruit de 13 ans en agences de communication, notamment OgilvyOne où elle a travaillé pour des grands comptes en France et à l'International et d'une phase de transition en 2008-2009. Elle réalise alors des missions de collecte en agence et en association (Greenpeace), une mission longue RH en tant que bénévole, et obtient un master en RSE (IAE Gustave Eiffel). 


Justina Repeckaite - Compositrice


Fanny Reyre-Ménard - Vice-présidente de la Chambre syndicale de la facture instrumentale
Luthière Maître Artisan des Métiers d'art, Fanny est installée à Nantes depuis 1988. Au sein de l'atelier du quatuor avec son mari Eric Ménard, elle s'occupe de nombreux musiciens élèves, amateurs et professionnels, dans un arc Grand Ouest allant de l'Aquitaine à l'Irlande en passant par la Bretagne. Fanny fabrique, répare et vend violons, altos et violoncelles. 
Très investie dans le monde associatif en faveur de l'enseignement artistique entre 2002 et 2016, elle est Présidente d'honneur de la fédération FUSE (Fédération des Usagers du spectacle enseigné). Depuis 2016, elle siège à la Chambre des Métiers des Pays de la Loire, en tant que représentante des métiers d'art. Elle y préside la commission égalité hommes/femmes dans l'artisanat. Elle est conseillère au CESER des Pays de la Loire depuis 2017. Membre de la CSFI depuis 2011, elle en est la vice-présidente depuis 2015 et porte le dossier de la réglementation des bois de palissandre dans les négociations internationales auprès de la CITES. 


Sylvie Robert - Sénatrice PS, vice-présidente de la commission Culture

Sylvie Robert est titulaire d'une licence d'Allemand, d'un DEA de Lettres Modernes ainsi qu'un Master 2 "Direction de projets culturels" obtenu à l'Observatoire des politiques culturelles de l'IEP Grenoble. 

Elle a été directrice des relations publiques et de la communication du Théâtre National de Bretagne (1990-2001). Après avoir été conseillère municipale de Rennes de 1989 à 2000, elle devient en 2001 adjointe au maire de Rennes déléguée à la culture puis en 2008 conseillère principale déléguée aux grands projets. Elle est élue Vice-présidente déléguée à la culture, à l'architecture et aux grands projets au sein du CA Rennes Métropole. Réélue en 2014, elle est adjointe à la communication et présidente de la commission culture et relations internationales (2014-2017). Elle est conseillère municipale depuis 2017. 

Sylvie est par ailleurs vice-présidente de la commission culture du Sénat depuis 2017 et membre de la commission des affaires européennes depuis 2017 .

Elle siège également depuis 2011 au conseil d'administration de la FNCC en tant que personnalité qualifiée. 


Catherine Ruggeri - Présidente du comité de pilotage du futur Centre national de la musique

Historienne de formation et ancienne élève de l'Ecole Nationale d'Administration, Catherine Ruggeri est haut fonctionnaire au ministère de la Culture. Elle a dirigé des services et des établissements dans les domaines de la création et du patrimoine ainsi qu'au secrétariat général du ministère de la culture. Elle a conduit des projets dans les champs musicaux, des relations internationales, en particulier avec la Chine, et de l'innovation numérique en créant le forum Digital et Création. Elle a été nommée le 21 mars 2019 présidente des comités de pilotage pour la création du Centre national de la musique. Elle est présidente de l'association FTC4, French Tech Creative and Culture, vice-présidente de la commission de classification des oeuvres cinématographiques et membre de la commission de contrôle des organismes de gestion collective. Catherine Ruggeri est inspectrice générale des affaires culturelles au ministère de la culture. 


Agnès Saal - Haut fonctionnaire à l'égalité et à la diversité du ministère de la Culture

Agnès Saal a été nommée en août 2018 Haut fonctionnaire à l'égalité, à la diversité et à la prévention des discriminations, auprès du Secrétaire Général du ministère de la Culture. Diplômée de l'Institut d'études politiques de Paris et de l'ENA, Agnès Saal choisit pour débuter sa carrière le ministère de la Culture et devient chef du bureau de l'art lyrique à la direction de la musique, puis secrétaire générale de la direction du développement culturel et enfin chargée de mission auprès du chef du service du personnel et des affaires sociales de la direction de l'administration générale.

En 1990, elle effectue sa mobilité au Conseil d'Etat puis est nommée directrice administrative et financière du Centre National de la Cinématographie, de 1990 à 1997. Agnès Saal a ensuite occupé plusieurs postes de direction, à la Bibliothèque nationale de France puis au Centre Pompidou en tant que directrice générale puis à l'INA en tant que présidente.


Vanessa San Filippo - Co-fondatrice du collectif Action Musique Climat

C'est dans un milieu familial artistique que Vanessa commence le piano à l'âge de cinq ans. Elle suit ses études au CNR de Saint-Maur-des-Fossés, à l'Ecole Normale Alfred Cortot et et à l'ENM d'Issy-les-Moulineaux. Elle est lauréate de six premiers prix et médailles d'or, du Diplôme d'Etat de professeur de piano et d'accompagnement, du DESS de Formation à l'Art du Récital Chant-Piano et d'un Master de Théâtre musical à la Haute Ecole des Arts de Bern. Après avoir étudié avec Catherine Collard, Pierre Barbizet, Edson Elias et Monique Deschaussées, elle partage son activité professionnelles entre l'enseignement, la musique de chambre, la musique contemporaine et l'accompagnement. Elle aime l'idée de facettes multiples de la personnalité et s'épanouit dans toute relation de partage de l'intimité musicale : en pédagogie en tant que guise, en accompagnement en tant que partenaire, ou bie encore en soliste (double concerto de Bach avec Orchestre) ou en récital? Elle pratique également le répertoire du pianoforte.

Actuellement, elle est accompagnatrice et coordinatrice des pratiques collectives au conservatoire de Charenton le Pont, et co-fondatrice du Collectif Action Musique Climat.


Bastien Sannac - Créateur de la start-up Meludia

Bastien Sannac, 34 ans, a d'abord étudié la musique à côté de ses études en informatique avant de devenir ingénieur. Parallèlement, tout en travaillant comme ingénieur en télécommunications, il a poursuivi ses études de musique aux côtés de Vincent Chaintrier, le créateur de la "méthode Meludia" et a donné naissance à Meludia. Porte-Parole de la jeune start-up, Bastien est intervenu lors de nombreuses conférences Ted ou lors de présentations devant des jurys français et internationaux, qui lui ont valu de remporter la très convoitée médaille d'or du concours Lépine International 2014 dans la catégorie "meilleure innovation" et de sélectionner Meludia parmi les finalistes du Southwest "Interactive Innovation Awards" à Austin au Texas en 2015 pour le prix "Best Music Innovator". 


Gilles Schuehmacher - Compositeur, fondateur du collectif Action Musique Climat

Après des études de culture musicale et d'écriture en France (CRR et faculté de Lyon et CNSMD à Paris) et un séjour d'un an à Berlin, Gilles a poursuivi des études de composition auprès de Michèle Reverdy. Lors de diverses académies de composition, il a eu l'occasion de faire des rencontres marquantes, notamment Klaus Huber, Jonathan Harvey, Thierry Blondeau et Daniel d'Adamo. Gilles est actuellement professeur de culture musicale et de composition au CRR de Rueil-Malmaison. En tant que compositeur, il est auteur d'une cinquantaine d'oeuvres centrées autour de la musique de chambre et de la voix. 


Raphaël Schumann - Fondateur de la start-up Newzik

Diplômée d'HEC et issu d'une famille de musicien, Raphaël Schumman, 29 ans, a co-fondé Newzik en 2015 avec Aurélia Azoulay et Pierre Mardon. Leur objectif : aider l'industrie de la partition à passer au digital en fournissant des outils technologiques aux éditeurs, orchestres, écoles et musiciens. En quelques années, la société Newzik s'est imposée comme une référence dans le secteur de la digitalisation des partitions de musique grâce à des clients de renom comme l'opéra de Vienne, l'Orchestre National d'Ile de France ou l'Opéra de Rouen. 


Virginie Seghers - Présidente de ProPhil

Experte de la philanthropie et de l'entrepreneuriat social, Virginie Seghers conseille des entreprises françaises et internationales depuis près de vingt ans. Directrice de l'Admical (association qui fédère les plus grandes entreprises mécènes) de 1995 à 2002, et du réseau européen CEREC de 1999 à 2002 puis consultante indépendante, elle a contribué à la structuration et au déploiement d'une philanthropie plus entrepreneuriale. Fondatrice des premiers enseignements sur la responsabilité sociale des entreprises et l'entrepreneuriat social à Sciences Po Paris, elle enseigne aussi à HEC et Paris-Dauphine. Administratrice de plusieurs fondations françaises et internationales, elle est notamment co-fondatrice du Mouves, administratrice du Fonds Ashoka France/Belgique/suisse et experte pour le Comptoir de l'Innovation du Groupe SOS. Elle est récemment entrée au conseil d'administration de la fondation des Possibles. Virginie Seghers est aussi auteur d'ouvrages de référence sur le mécénat et l'entrepreneuriat social. 

Virginie Seghers est diplômée d'HEC avec un MBA de l'Université de Berkeley et un Master de gestion culturelle de Dauphine. En 2012, elle est la plus jeune femme française élevée au grade d'officier des Arts et Lettres, pour sa contribution à l'essor de la philanthropie en France.


Christine Sinapi - Economiste, directrice académique de l'ESC Dijon 

Diplômée de l'ESSEC et Docteure ès Sciences économiques, Christine Sinapi est économiste et enseignant chercheur en économie culturelle. Elle est actuellement directrice académique et du développement pédagogique de Burgundy School of Business (BSB, Dijon, France), où elle est également Professeur associée au BSB Center for Arts and cultural management. Elle a précédemment été coordinatrice scientifique de l'axe de recherche en management culturel de cette institution et responsable du département finance comptabilité droit. 

Ses domaines d'expertise incluent l'économie culturelle, l'entrepreneuriat culturel et créatif et l'économie financière. Elle a récemment dirigé une étude portant sur les pratiques de mutualisation dans les arts vivants en Europe, publiée chez Emerald et E. Elgar ainsi qu'une étude sur les mutations de l'emploi dans le spectacle vivant en France réalisée pour le SYNDEAC. Ses travaux de recherche actuels portent sur la soutenabilité des modèles économiques dans le secteur musical. 


Bruno Studer - Président de la Commission des affaires culturelles et de l'éducation de l'Assemblée Nationale

Bruno Studer est professeur d'histoire-géographie dans un collège à Strasbourg situé en réseau d'éducation prioritaire et Député (LaREM) de la 3ème circonscription du Bas-Rhin depuis le 18 juin 2017. Il a été élu le 27 juin 2017 Président de la commission des Affaires culturelles et de l'Education. Après un premier cursus au Conservatoire royal de Bruxelles, Bruno Studer poursuit une formation universitaire en Géographie à Arras puis intègre l'IUFM de Nancy. Il commence sa carrière d'enseignant en 2002 dans un collège de Liverdun avant de passer une année d'enseignement à Leverkusen en Allemagne en tant que professeur invité. Après cette expérience Outre-Rhin, il intègre le lycée Schuman à Metz jusqu'en 2006 puis la section "Abibac" du lycée Jeann d'Arc à Nancy de 2006 à 2011. En 2011, il est admis dans le cursus Prep'ENA à l'IEP de Strasbourg où il suit des formations en finances publiques, droit public et droit européen. En 2013, il demande à intégrer un établissement se situant en réseau d'éducation prioritaire et rejoint le collège Sophie Germain à Strasbourg où il enseigne jusqu'à son élection en juin 2017. 

En politique, Bruno Studer est d'abord engagé à l'UDI avec qui il a fait campagne pour les municipales de 2014 à Strasbourg. En avril 2016, il adhère au mouvement En Marche et devient coordinateur de la grande marche pour le Bas-Rhin. Il est ensuite nommé référent départemental par Emmanuel Macron.

Musicien et mélomane, Bruno Studer a joué de l'alto pendant plusieurs années au sein de différents orchestres.

 

 

NOS PARTENAIRES
 

La Lettre du Musicien est la publication de référence de l'actualité musicale, depuis 1984, destinée à toutes les musiciennes et musiciens. Tous les mois, la Lettre décrypte toutes les étapes de la vie musicale : des enquêtes, des portraits, des reportages à l’international analysent l’actualité du secteur, tandis que des informations exclusives et immédiates sont relayées au quotidien sur le site internet.