Veronika Bulycheva Trio - Nouvelle romance russe
« Une fois entendue, impossible de l’oublier. Sa voix tantôt déchirante, tantôt douce, ses chansons parfois profondément tristes se distinguent de celles d’un humour espiègle, sa communication avec le public d’une facilité incroyable !..»

La chanteuse et guitariste, compositeur et interprète Veronika BULYCHEVA nous vient d’une région profonde de la Russie, l’Oural. Originaire de ce pays, que l’on considère comme frontière naturelle entre l'Europe et l'Asie, Veronika est ce trait d’union artistique qui permet de retrouver l’intimité et l’émoi d’un univers poétique commun.

Ses chansons sont presque des prières, pures et profondes, qui réveillent ce qui est enfoui au plus profond de nos cœurs, elles appellent chacun de nous à vivre pleinement:

« Je vous invite à ouvrir votre coeur ! Que la joie coule dans vos 
veines, Que la musique résonne en vous, Vivre ensemble, c'est s'accorder ! », « Je ne veux qu'une fois, Relier deux points... Rétablir le lien, Juste une fois, parle-moi ! » 

À travers ses chansons, Veronika invite à plonger au cœur de cette Russie, belle et 
complexe. Un univers sensible, qu’elle ouvre avec bienveillance et hospitalité, en mêlant russe et français. Un voyage au sein de l’âme slave, où l’on sait rire d’un drame autant qu’en pleurer, et que l’on porte longtemps en soi.


Dans ce voyage l’accompagnent Alexandre Berlin au violon et Daniel Glet au piano.

Veronika Bulycheva Trio - Nouvelle romance russe

Style

Classique

Des frais supplémentaires pourront s’ajouter au coût de la prestation musicale selon les besoins techniques, de voyages, d’hébergement et de repas des musiciens

Veronika Bulycheva Trio - Nouvelle romance russe

Style

Classique

Coût de la prestation

1400 €

Des frais supplémentaires pourront s’ajouter au coût de la prestation musicale selon les besoins techniques, de voyages, d’hébergement et de repas des musiciens

Playlist

Veronika Bulycheva Trio - Nouvelle romance russe
Veronika Bulycheva Trio - Nouvelle romance russe
Veronika Bulycheva Trio - Nouvelle romance russe
Veronika Bulycheva Trio - Nouvelle romance russe

Biographies


  • Veronika BULYCHEVA
  • Voix de Soprano
  • Alexandre BERLIN
  • Violon
  • Daniel GLET
  • Piano

Veronika Bulycheva commence à l'âge de 15 ans ses études musicales au lycée de Votkinsk, la ville natale de Piotr Illytch Tchaïkovski. Elle étudie l’accordéon, le chant lyrique, la direction de choeur et la direction d’orchestre. En 1989, elle entre à l’Académie des Arts de Saint-Pétersbourg où elle suit un cursus de guitare jazz et apprend la composition.Ses études achevées, forte de plusieurs années d’expérience de la scène et confiante en son talent, elle quitte Saint-Pétersbourg en 1992 pour Paris.


A Paris, Veronika Bulycheva forme le duo Mamouchka avec sa compatriote Natalia Ermilova (chanteuse et violoniste)  et toutes deux enregistrent quatre disques de chant traditionnnel russe. Le duo tourne pour les Jeunesses Musicales de France pendant 4 ans pour finir par rejoindre la scène parisienne, notamment en première partie de Benabar. Mamouchka est régulièrement accueilli par les festivals de musiques du monde.

Pendant son parcours professionnel, Veronika Bulycheva côtoie des musiciens de renommée internationale, tels le bassiste Jannick Top, le batteur camerounais Félix Sabal-Lecco, le contrebassiste franco-turque Emek Evci, le pianiste de jazz Martial Besombes et le violoncelliste Igor Kiritchenko. 


Alexandre Berlin découvre la magie du violon à l’âge de 3 ans. Sa vie est déjà tracée : à ses 9 ans, il se produit déjà en concert, à ses 10 ans il participe à des concours et des émissions télévisées. En 2007 il remporte le Concours National Musical des jeunes talents à Moscou. 

Admis au Conservatoire National de Moscou en 2009, il est ensuite appelé à 
l'armée pour suivre le service militaire obligatoire. En 2014, Alexandre est invité en Allemagne à l’Ecole Nationale de la Musique de Gifhorn ainsi qu’à Glocken-Palast Gifhorn Center, à l'initiative de M. Horst Wrobel et du Professor Doktor Hans Jürgen Stümpel.

En 2015, il s'installe à Paris.


Daniel Glet commence le piano à l’âge de 5 ans et obtient au Conservatoire de Versailles les premiers prix de

Piano et de Solfège. Il poursuit ses études au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, où il remporte les premiers prix d’écriture et d’orchestration. Il suit en parallèle la classe de direction d’orchestre de Claire Levacher, et celle de Dominique Ruitz à l’Ecole Normale de Paris.


Ce parcours l’amène à faire des arrangements pour 
diverses formations musicales. Il travaille en 2001 pour l’Orchestre National de Lyon, en 2002 pour l’Orchestre de Paris et en 2004 pour l’Orchestre des Pays des Savoie, tantôt en préparant des arrangements adaptés à ces formations, tantôt en composant de nouvelles pièces.

Depuis 1995, il travaille avec plusieurs réalisateurs et compose les musiques de leurs courts-métrages. En 2005, il enregistre avec l’Orchestre Philharmonique de

Radio France la musique du film « Les mâtines » d’Annick Raoul. Il compose la musique du film « Le petit Martin » de Violaine Bellet qui obtient le grand prix du festival de la

Villette en 2006. Aimant la musique et la scène, il joue dans plusieurs spectacles musicaux dont «Ciel ! Mon Feydeau ! » d’Anthéa Sogno (2004), « L’amour toujours » et
« Dans l’air » 
avec Agnès Debord (2004-2006), « Les hors la loi » d’Alexandre Bonstein (2005-2006), « Chance ! » d’Hervé Devolder (2005-2006). 
De juin 2006 à janvier 
2008, il est directeur musical de « Cabaret » aux Folies Bergère.

Besoins techniques

- Possibilité de se produire en acoustique sans sonorisation si l'acoustique de la salle est bonne- Le pianiste a son piano électrique si besoin- Possibilité d'apporter une sono pour les salles de 80-100 personnes. Au-delà, il faudra une sono adaptée.