Philippe Cornier - guitariste
« Pas d'expression théâtrale, ni de grands mouvements, mais Philippe Cornier joue en intériorité, la force de sa passion se traduit par l'énergie qu'il insuffle à sa guitare »

Cela fait plus de vingt cinq ans que ce Languedocien né à Nîmes écume les routes de l‘Hexagone et de l‘étranger afin de transmettre sa passion pour la guitare.

 A l'occasion de la sortie de son nouvel album "Por caminos de Santiago" Philippe Cornier vous invite dans un voyage musical à travers l 'Europe, l’Espagne, et l 'Amérique Latine. 

Au programme : Albéniz, Turina, Barrios, Villa Lobos, Scarlatti et Domeniconi. Un concert d'exception qui accompagnera à merveille vos événements. 

Philippe Cornier - guitariste

Style

Classique

Des frais supplémentaires pourront s’ajouter au coût de la prestation musicale selon les besoins techniques, de voyages, d’hébergement et de repas des musiciens

Philippe Cornier - guitariste

Style

Classique

Coût de la prestation

Moins de 2 500 €

Des frais supplémentaires pourront s’ajouter au coût de la prestation musicale selon les besoins techniques, de voyages, d’hébergement et de repas des musiciens

Playlist

Philippe Cornier - guitariste
Philippe Cornier - guitariste
Philippe Cornier - guitariste
Philippe Cornier - guitariste

Biographies


  • Philippe Cornier
  • Guitare

Cela fait plus de vingt cinq ans que ce Languedocien né à Nîmes écume les routes de l‘Hexagone et de l‘étranger afin de transmettre sa passion pour la guitare.

Ancien élève du Maître Javier Quevedo à l’Ecole Normale de Musique de Paris, sa virtuosité, sa sensibilité, et son expérience de concertiste l’ont rapidement hissé sur la scène internationale Cathédrale de Canterbury, Obcni Dum de Prague, Museo de la Ciudad de Mexico,  Bayreuth, Centre culturel Français de Damas, Cathédrale d'Aix-en-Provence, Abbayes de Saint-Guilhem-le-désert, de Conques, de Saint-Victor de Marseille, Cloître de Moissac, Opéra-comédie de Montpellier, Festival de la guitare du Tricastin…

Philippe Cornier est un guitariste habité, que le spirituel inspire au plus haut point, héritier de la  grande école Espagnole. Son album « Ivresse de la guitare » témoigne de la maîtrise, de la générosité et de l ‘étendue de son jeu,

 En 2002, sous la direction de Jean-Louis Forestier,  il enregistre les Concertos de Vivaldi et Giuliani.

A Béziers, son chemin croise celui d’Alain Montcouquiol, écrivain Nîmois, pour des lectures musicales entre guitare et poésie, une rencontre suivie de beaucoup d’autres, des passerelles entre divers créateurs tels que récemment à Damas le peintre Claude Viallat, l’acteur Philipe Caubère ou encore la journaliste Laure Adler.

Besoins techniques

1 projecteur

1 tabouret de pianiste