Créateur d'émotions

Production de concerts et d'événements musicaux

Trio Quintes et Sens invite Karine Vuillermoz - Liszt, une âme sublime

Trio Quintes et Sens invite Karine Vuillermoz - Liszt, une âme sublime

Description du projet

Je porte dans mon coeur une grande tristesse qui doit de temps à autre s'exprimer dans un son - Franz Liszt

ue.  

Le projet "Liszt, une âme sublime" a été imaginé par le Trio Quintes et Sens en collaboration avec la comédienne Karine Vuillermoz, en 2011, à l’occasion du bicentenaire de la naissance du compositeur. Ce spectacle en lettres et en notes fait entrer en résonance les trios du célèbre musicien hongrois et des extraits de sa riche correspondance. 

Conjuguant les mots aux sons, les artistes vous proposent de redécouvrir une personnalité singulière et flamboyante, aux multiples facettes :

- le pianiste virtuose, improvisateur hors-pair, dont le génie a suscité l'admiration dans toute l'Europe du XIXème siècle ;

- le compositeur brillant, profondément marqué par les influences tziganes de sa terre natale, la Hongrie ;

- et l'être humain passionné, à l'enthousiasme généreux qui s'est engagé corps et âme dans la vie culturelle de son époque.

Trio Quintes et Sens invite Karine Vuillermoz - Liszt, une âme sublime

Style

Classique

Coût de la prestation

2700 €

Des frais supplémentaires pourront s’ajouter au coût de la prestation musicale selon les besoins techniques, de voyages, d’hébergement et de repas des musiciens

Playlist

Programme

Franz LISZT

Orphée

15'

Franz LISZT

Carnaval de Pest ; rhapsodie hongroise n° 9

15'

Franz LISZT

Tristia, la vallée d'Obermann

15'

Franz LISZT

Extraits de la correspondance

Divers

Trio Quintes et Sens invite Karine Vuillermoz - Liszt, une âme sublime
Trio Quintes et Sens invite Karine Vuillermoz - Liszt, une âme sublime
Trio Quintes et Sens invite Karine Vuillermoz - Liszt, une âme sublime

Biographies

  • Nadège Gruffat-Poulain
  • Violon
  • Delphine Lebaud
  • Violoncelle
  • Vinca Bonnaud
  • Piano
  • Karine Vuillermoz
  • Comédienne

Trio Quintes et Sens 

Le Trio Quintes et Sens est né en 2010 de la rencontre de trois musiciennes passionnées de musique de chambre, Nadège Gruffat-Poulain, Delphine Lebaud, et Vinca Bonnaud. Ensemble, elles ont à cœur d’explorer d’autres univers artistiques afin d’élargir le cadre du concert classique.


« Il nous est rapidement apparu qu’être musicien au XXIème siècle, c’est non seulement transmettre et partager les œuvres du grand répertoire d’hier et d’aujourd’hui, mais également s’ouvrir à d’autres horizons artistiques, placer la musique à la croisée des sens. Nous avons donc choisi de faire entrer nos cordes en résonance avec ces différentes sensibilités qui composent l’art. Au fil des rencontres, nous prenons plaisir à tisser des liens entre musique, littérature, photographie, vidéo, art de la marionnette, danse… »


C'est dans ce même esprit créatif que le Trio Quintes et Sens souhaite collaborer avec des compositeurs actuels, en suscitant notamment l’écriture d’œuvres nouvelles. Ainsi, en 2014, Luca Antignani écrit son « Trio del sogno e del gabbiano » à l’attention du Trio Quintes et Sens, qui en effectue la création mondiale le 25 novembre 2014 en présence du compositeur, lors du festival Sons d’Automne.


Depuis sa création en 2010, le Trio Quintes et Sens s’est produit dans différents festivals : Les moments musicaux au Théâtre des Copiaus de Chagny (Bourgogne), les Heures musicales de Saint-Vincent de Paul à Paris, les Mercredi de la sirène au Théâtre de Bourg-en-Bresse, lors du festival Sons d’Automne consacré à la musique contemporaine, à l’atelier Marcel Hastir à Bruxelles, à l’Auditorium Cochereau de Saint-Etienne, à Annecy, Talloires, dans le cadre de l’Université pour tous à Yssingeaux…


Nadège Gruffat-Poulain

A dix ans, Nadège joue son premier concerto en soliste accompagnée par un orchestre. Quatre ans plus tard, elle obtient les médailles d’or de violon et de musique de chambre au Conservatoire de Saint-Etienne, avant de s’envoler pour la région parisienne.

Elle poursuit ses études musicales au CNR de Boulogne-Billancourt auprès de Jacques Ghestem et Danièle Bellick, puis entre au CNSMD de Paris où elle étudie auprès De Régis Pasquier, David Lefèvre (violon), Itamar Golan, David Walter et Maurice Bourgue (musique de chambre).

Son parcours musical est couronné par le Diplôme de Formation Supérieure de violon et musique de chambre en 2002, puis le Certificat d’Aptitude quatre ans plus tard. Installée entre lac et montagnes depuis 2008, elle est professeur titulaire au CRR d’Annecy- Pays de Savoie. 


Entre musique de chambre et répertoire symphonique, son cœur balance.

Membre du Quatuor Vinteuil pendant quatre ans, Nadège se perfectionne auprès des grands maîtres de cette formation : Sigmund Nissel et Martin Lovett (quatuor Amadeus), Valentin Erben (quatuor Alban Berg), Volker Jacobsen (quatuor Artemis), Louis Fima (quatuor Arpeggione), et les membres du Quatuor Ysaÿe. Elle joue également au sein de l’Orchestre National de l’Opéra de Paris, l’Orchestre National des Pays de la Loire, l’Orchestre des Pays de Savoie, sous la direction de chefs tels que Valery Gergiev, Kent Nagano, Myung-Whun Chung, Emmanuel Krivine, Pierre Boulez, Peter Eötvös. Elle se produit dans de nombreux festivals en France et à l’étranger : West Cork Chamber Music Festival (Irlande), Kirsten Kjaers Museum Festival (Danemark), Sainte-Thérèse (Québec), le Cœur en musique (Ardèche), rencontres musicales de Fontainebleau, festival Millesources et Dordogne, samedis musicaux de Chartres…

Si elle a suivi une formation classique, Nadège aime emprunter les chemins de traverse. Elle s’initie à l’improvisation indienne, suit des cours d’ethnomusicologie, pratique l’improvisation générative, le théâtre musical. C’est avec ses partenaires du Trio Quintes et Sens, fondé en 2010, qu’elle mène à bien son projet artistique en lançant des passerelles entre des univers artistiques variés.


Delphine Lebaud

Après un cycle d'études complètes au CRR de Besançon d'où elle est originaire, c'est sa rencontre avec le violoncelliste Xavier Gagnepain qui va être décisive dans ses choix de carrière. Intégrer sa classe au Pôle Supérieur de Boulogne-Billancourt lui ouvre les portes d'un univers sans limite, dans la recherche et l'accomplissement de soi, dans l'exigence et le plaisir du jeu. Outre son prix de violoncelle, elle obtient aussi celui de musique de chambre dans la classe d'Hortense Cartier-Bresson, découvrant ainsi son élément de prédilection.

Dès lors les nouvelles rencontres n'ont de cesse de nourrir sa curiosité et ses envies. Il en est ainsi des violoncellistes auprès desquels elle se perfectionne, tels Patrick Gabard, Jean Deplace et Philippe Muller, comme des personnalités qui lui permettent de s'enrichir dans divers domaines : Pierre Calmelet, en tant que chef de choeur, Zoltan Toth en musique de chambre, Martin Barnier pour le cinéma et les arts visuels (université de Lyon II) ou encore Dominique Dubreuil pour le journalisme et la critique d'art...


Titulaire du Certificat d'Aptitude de Professeur de violoncelle, elle partage son temps entre l'enseignement, en poste au CRR d'Annecy - Pays de Savoie depuis 1999 en violoncelle et musique de chambre, et la scène.

Son activité artistique, très éclectique, va de la musique baroque à la création contemporaine, en passant par le théâtre musical, l'opéra de poche ou l'improvisation. Elle se produit en France et à l'étranger, dans des salles de grande renommée (le Victoria Hall, la Grange au lac, l'Oratoire du Louvre...) comme dans des lieux atypiques avec toujours à la clé le souci d'aller au devant des publics les plus larges possibles.


En 1997, elle fonde le duo Cavatine, avec la pianiste Emmanuelle Bouillot, formation qui s'ouvre au trio à partir de 2005 avec la violoniste Reiko Kitahama (membre du Quatuor Ravel).

En 2010, naît le trio Quintes et Sens, avec Nadège Gruffat-Poulain au violon et Vinca Bonnaud au piano, qui, outre le répertoire classique, aborde de nouveaux rivages en tissant des passerelles avec des artistes d'horizons différents pour élaborer des créations originales (avec Karine Vuillermoz, comédienne, Pierre Desvignes photographe et vidéaste, Lydie et Marie Coste, les marionnettistes du Train rouge).

En 2013, elle rejoint la chanteuse soprano Christèle Chovelon, le violoniste Jean-Michel Danet et l'accordéoniste Jean-Luc Manca pour constituer le groupe Transquartet, qui se donne pour fascinante mission de revisiter le répertoire du lied en renouant avec ses racines populaires.

Depuis 2015 elle improvise en tandem avec Ariel Avril qui slame sa poésie dans « Les sentinelles à talons », un duo féminin de choc où mots et sons joutent et s'entrelacent.


Vinca Bonnaud

Vinca entre au Conservatoire de Nîmes où elle obtient plus tard les médailles d'or de piano, musique de chambre et formation musicale. Grande amoureuse des instruments à cordes, elle pratique également l'alto. Elle étudie ensuite au CNSM de Lyon avec Eric Heidsieck, Carlos Roque-Alsina et Roger Muraro. Elle obtient un 1er prix de piano avec mention très bien et se perfectionne en troisième cycle.

Pendant ses études, elle est invitée à l’Académie Musicale Internationale de Villecroze et au Centre Acanthes de Villeneuve-lès-Avignon avec Claude Helffer et Pierre-Laurent Aimard. Elle participe à des classes de maîtres avec Michel Béroff, Abdel-Rahman el Bacha, Jean-Claude Pennetier.


Passionnée par le chant choral, elle a chanté dans diverses formations dont le Choeur d'Oratorio des « Solistes de Lyon-Bernard Têtu » et a travaillé sa voix avec la chanteuse et pédagogue Isabelle Eschenbrenner. Elle a également pratiqué la méthode Alexander pendant plusieurs années avec Eulalia Sagarra à Lyon dans la recherche d'une meilleure utilisation du corps dans sa pratique musicale.


Tour à tour soliste, chambriste ou accompagnatrice, elle a notamment eu l'occasion de se produire aux festivals Radio-France de Montpellier, Nuits musicales en Bourbonnais à Vichy, Sons d'automne à Annecy, Centre Acanthes de Villeneuve lès Avignon. Elle a également joué le piano d'orchestre avec l'Orchestre de l'Opéra de Lyon, sous la direction du chef hongrois Ivan Fisher.

Curieuse des compositeurs de notre temps, ses concerts, plusieurs fois retransmis sur France Musique, font une large place à la musique du 20ème siècle.

En 1999, elle enregistre avec l’ensemble Transparences un CD consacré au compositeur Jacques Lenot, unanimement reconnu par la presse. Récemment, elle a participé à un disque de musique française du 20ème siècle pour deux pianos avec Emmanuelle Bouillot au sein du duo Soleil-Cerise, dédicataire de plusieurs œuvres de jeunes compositeurs.

Friande d'expériences nouvelles, elle a été pendant cinq ans pianiste de spectacles pluridisciplinaires montés par la compagnie OFF de Tours. Désireuse de prolonger ces explorations artistiques transversales en musique de chambre, elle se joint à Nadège Gruffat-Poulain et Delphine Lebaud pour fonder le Trio Quintes et Sens. En octobre 2016, à Berlin, elle a participé à la création d'Ineru, pièce de théâtre musical.


Karine Vuillermoz

Comédienne et metteur en scène, Karine se forme d'abord au théâtre classique au conservatoire, puis travaille sur le théâtre contemporain avec Eric Vigner et Joël Pommerat, dans les ateliers du cours Florent et de Pierre Debauche. Enfin elle découvre l’art du clown avec Dominique Chevalier de la Compagnie de l'essaim, un travail qui ouvre à la rencontre et à l'utilisation de tous les moyens artistiques pour toucher l'autre.

Après une formation en danse classique, elle gardera parallèlement à ses activités théâtrales une formation régulière en danse contemporaine avec Karin Waener, Catherine Richer, Jacky Taffannel, Alice Agrumi et Lydie Vadrot.

Karine travaille notamment avec Eric Vigner, La maison d'Os de R. Dubillard, puis crée sa propre compagnie au sein de laquelle elle jouera des spectacles autour de la poésie, de la littérature classique Fontaine - Fontaine, ainsi que des spectacles jeune public Le Ballet du placard, Sidonie, apprentie sorcière.

C'est à partir de 2003 qu'elle peut réellement mettre en acte cette transversalité. Elle crée un atelier d'échange entre comédiens, danseurs et musiciens à Grenoble qui durera trois ans et qui donnera vie à plusieurs créations mêlant danse, musique et théâtre.

Besoin technique

Noir salle préférable / Scène : 6 mètres x 5 mètres

Installation : 2h (après pré-implantation des lumières)

Plan de feux sur demande (différentes possibilités suivant les lieux)

Pour les salles de spectacle : régisseur lumières du lieu nécessaire

Sonorisation : aucune - spectacle acoustique 

Un piano ½ queue (1/4 de queue accepté) accordé

Deux banquettes de piano, une chaise sans accoudoirs

 

Durée du spectacle : 50 min (textes et musique s’enchaînent sans interruption)

Spectacle à partir de 11 ans (collèges et lycées pour les séances scolaires)

Trio Quintes et Sens invite Karine Vuillermoz - Liszt, une âme sublime

Style

Classique

Coût de la prestation

2700 €

Des frais supplémentaires pourront s’ajouter au coût de la prestation musicale selon les besoins techniques, de voyages, d’hébergement et de repas des musiciens

Vous aimeriez peut-être

Les plus belles pages de la musique française au piano

Classique

Les plus belles pages de la musique française au piano

Découvrir
Barocco Tango

Classique

Barocco Tango

Découvrir
Evolutiv Brass

Classique

Evolutiv Brass

Découvrir
Atelier Team Building Musique, Management & Entreprise

Classique

Atelier Team Building Musique, Management & Entreprise

Découvrir