Ensemble Céladon - La Belle au cler visage - Chansons de la Renaissance française

Ensemble Céladon - La Belle au cler visage - Chansons de la Renaissance française
«J’ayme par amour la belle au cler visage...» Éditée par Jacques Moderne à Lyon au début du 16e siècle, cette chanson donne le ton d’une soirée construite autour des grands noms de la musique Renaissance française.

François 1er, dès son accession au trône en 1515, donne le ton à sa cour, témoin de nombreuses fêtes, bals et concerts, minutieusement relatés par les chroniqueurs de l’époque. Recherches poétiques et musicales caractérisent une cour avide de nouvelles chansons et danceries à la mode, française et italienne, et les courtisans participent souvent eux-même aux spectacles. La musique rythme ainsi la vie quotidienne à la cour. François 1er s’entoure des meilleurs artistes de son temps, il recrute, pour asseoir la magnificence de son règne, mais aussi par goût personnel, de nombreux chantres, fifres, violons, mais aussi luthistes, organistes et violistes. Pierre Sandrin a d’ailleurs mis en musique, dans la célèbre chanson Doulce Mémoire, des vers signés par le roi. Avec le règne des Valois, descendants de François 1er, les festivités à la cour continuent à battre leur plein et Henri II, Charles IX et Henri III ne se privent pas des plus belles compositions de Janequin, Sermisy, Du Caurroy, perpétuant ainsi la tradition léguée par leur illustre aïeul.

Concocté par 4 musiciens complices, spécialistes fûtés et passionnés, ce concert entrelace subtilement les voix de la soprano Anne Delafosse et du contre-ténor Paulin Bündgen, accompagnées des timbres délicats des luths et des guiternes de Rémi Cassaigne et Florent Marie. Il mène les spectateurs à la (re) découverte des chansons de Claudin de Sermisy, Jehan Chardavoine ou encore Guillaume Costeley, composées sur les sublimes vers de Clément Marot ou Pierre de Ronsard.

Pièces emblématiques (Mignonne, allons voir si la rose, La lune est coutumière...) et trésors méconnus composent un programme à l’identité joyeuse et décomplexée, à l’image d’une Renaissance malicieuse, où l’on aime, en littérature comme en musique, évoquer le plaisir des sens.

Une seule règle de jeu, qui tient en quelques mots : fantaisie, poésie et bonne humeur !

 

Ensemble Céladon - La Belle au cler visage - Chansons de la Renaissance française

Style

Baroque, Ancienne

Budget

2 500 à 5 000 € HT

Des frais supplémentaires pourront s’ajouter au coût de la prestation musicale selon les besoins techniques, de voyages, d’hébergement et de repas des musiciens

Ensemble Céladon - La Belle au cler visage - Chansons de la Renaissance française

Style

Baroque, Ancienne

Coût de la prestation

4500 €

Des frais supplémentaires pourront s’ajouter au coût de la prestation musicale selon les besoins techniques, de voyages, d’hébergement et de repas des musiciens

Playlist
Programme
Pierre Cléreau
La lune est coutumière
2'30
Vincenzo Capirola
La Spagna II
1'30
.
.
.
Jean Chardavoine
Mignonne allons voir si la rose
2'35
Pierre Sandrin
Amour pense que je dorme et je me meurs
3'08
Jean Chardavoine
Puisque vivre en servitude
2'49
Francesco Da Milano
Fantasia 7
3'
Jean Chardavoine
Fuyons tous d'amour le jeu
2'
Jean Chardavoine
Un jour m'en allois seulette
2'
Jean Chardavoine
Ma grand fille approche toi
2'33
.
.
.
François de Layolle
La fille qui n'a point d'ami
2'
.
.
.
Vincenzo Galilei
Passamezzo / Gagliarda dite Progne
2'
Maître Gosse
J'ayme par amour la belle au cler visage
2'
Anonyme
A la venue
2'
Fabrice-Marin Caietain
Une puce j'ai dans l'oreille
2'40
Guillaume Costeley
Mignonne allons voir si la rose
2'33
Francesco Spinaccino
J'ay pris amour
4'16
Jacques Arcadelt
Margot labourez les vignes
2'45
Ensemble Céladon - La Belle au cler visage - Chansons de la Renaissance française
Ensemble Céladon - La Belle au cler visage - Chansons de la Renaissance française
Ensemble Céladon - La Belle au cler visage - Chansons de la Renaissance française

Biographies

  • Paulin Bündgen
  • Voix d'Alto
  • Anne Delafosse
  • Voix de Soprano
  • Rémi Cassaigne
  • Luth
  • Florent Marie
  • Luth

Empruntant son nom au héros de l’Astrée d’Honoré d’Urfé, l’ensemble Céladon explore avec charme et fantaisie le répertoire de la musique ancienne, cherchant à chacune de ses manifestations à réinventer la forme de ses concerts.

Mené par le contre-ténor Paulin Bündgen, Céladon cherche à s’échapper des sentiers battus et se plaît à arpenter le répertoire lié au timbre de contre-ténor, entre musique médiévale, renaissance et baroque.

Depuis sa formation en 1999, l’ensemble Céladon crée des programmes de concert à l’identité forte et originale, comme Baroque Land, Music at the Castle Tavern, Deo Gratias Anglia ou encore Nuits Occitanes.

Depuis 2015, il s’intéresse également à la création contemporaine avec les programmes No Time in Eternity (Consort songs Elisabéthaines et œuvres de Michael Nyman), ou encore ΙΕΡΟΣ | HIEROS (Conduits de l'École de Notre Dame et compositions de Jean-Philippe Goude).

En résidence au centre scolaire Saint Louis-Saint Bruno à Lyon, l’ensemble Céladon dirige et organise dans ce cadre la saison de concerts Les Rendez-vous de Musique Ancienne. 

Besoin technique
-->