Créateur d'émotions

Production de concerts et d'événements musicaux

Franz Liszt, poèmes symphoniques

Franz Liszt, poèmes symphoniques

Description du projet

Les poèmes symphoniques de Franz Liszt, pour piano et orgue, d'après les versions pour 2 pianos de Liszt lui-même.

Il y a une trentaine d’année, je découvrais par hasard un enregistrement piano et orgue consacré à des arrangements d’œuvres orchestrales de Liszt. Très intrigué, j’achetais le disque et me précipitais l’écouter. Quel choc !... Quelle plénitude sonore, quelle grandeur ! Jean-François Vaucher et Christian Favre avaient ouvert une voie, superbement intéressante, j’avais très envie de poursuivre cette démarche et si possible d’aller plus loin.

Une grande partie de sa vie Liszt a transcrit et arrangé toute sorte de musique, la sienne et celle de ceux dont il admirait le génie musical : Beethoven, Berlioz, Schubert, Wagner naturellement mais aussi Bellini, Gounod, Meyerbeer, Verdi et bien d’autres. Si ces transcriptions ne furent pas seulement des morceaux de virtuosité destinés à mettre en valeur celui qui fut considéré comme le plus grand pianiste de son temps, c’est parce qu’au-delà de la ligne musicale, Liszt a également appréhendé la masse, la couleur ainsi que parfois le texte et la voix absents. Et si de telles réductions étaient alors en usage afin de pouvoir découvrir et jouer chez soi le répertoire symphonique, Liszt porta cette forme domestique et privée à un tel degré d’ambition qu’elle gagna la salle de concert. C’est ainsi que nous disposons de transcriptions pour deux pianos de tous ses poèmes symphoniques. En collaboration avec Laurent Cabasso, j’ai repensé la répartition initialement prévue par Liszt en réservant au piano les passages typiquement pianistiques et à l’orgue les passages plus orchestraux. Sans rechercher à imiter l’orchestre, mais avec un grand souci d’orchestration, nous n’avons pas hésité à faire migrer les thèmes et motifs d’un instrument à l’autre – gardant toujours en mémoire la partition originale pour orchestre – et nous nous sommes ingéniés à trouver une grande palette de couleurs et de dynamique.

 

 « Une étrange idée » par Laurent Cabasso.

Associer le piano et l’orgue dans des transcriptions ? Quelle étrange idée…

Lorsqu'en 1996, on me fit cette proposition pour un concert à la cathédrale d’Angers, je dois avouer que le projet d’un tel duo me parut bien surprenant et m’inspira une certaine réserve. Et pourtant dès les premières répétitions je fus complètement conquis par l’univers sonore que je découvrais.

Nous avons beaucoup travaillé Olivier Vernet et moi sur la répartition et sur les registrations afin de trouver les couleurs et les mélanges de timbres les mieux adaptés.

En réalité, l’orgue et le piano s’enrichissent l’un l’autre de nouvelles sonorités, accusant ainsi l’incroyable modernité du langage de Liszt. A la manière de l’orchestre dans le concerto pour piano, l’orgue donne de la profondeur, de l’espace et de la rondeur à l’ensemble tandis que le piano apporte sa clarté comme la lumière à travers le vitrail.

N’oublions pas qu’avant nous, Schœnberg, Berg et Webern avaient eu en leur temps l’idée de proposer à leurs contemporains de merveilleuses adaptations de valses de Strauss ou de symphonies de Bruckner pour piano, harmonium et quintette à cordes.

Gageons que le Liszt transcripteur n’aurait pas désavoué une telle réalisation.

Franz Liszt, poèmes symphoniques

Style

Classique

Coût de la prestation

5800 €

Des frais supplémentaires pourront s’ajouter au coût de la prestation musicale selon les besoins techniques, de voyages, d’hébergement et de repas des musiciens

Playlist

Programme

Franz Liszt

Mazeppa (piano + orgue)

15'

Franz Liszt

Prélude et fugue sur BACH (orgue)

12'

Franz Liszt

Orphée (piano + orgue)

12'

Franz Liszt

La vallée d'Obermann (piano)

13'

Franz Liszt

Les Préludes (piano + orgue)

14'

Biographies

  • Olivier Vernet
  • Orgue
  • Laurent Cabasso
  • Piano

Olivier Vernet


La carrière exceptionnelle d’Olivier Vernet confirme l’espoir suscité par les nombreuses distinctions recueillies  durant ses études auprès de Gaston Litaize au CNR de St-Maur des fossés (médailles d’or en formation musicale, analyse, orgue, musique de chambre, déchiffrage et transposition), Marie-Claire Alain au CNR de Rueil-Malmaison (premier prix de virtuosité à l’unanimité avec félicitations du jury), et Michel Chapuis dans la classe duquel il remporte le premier prix d’orgue au C.N.S.M. de Paris. En 1988, il obtient le C.A. de professeur d’orgue. Premier prix d’honneur, à l’unanimité, avec les félicitations du jury au concours international de l’U.F.A.M. à Paris en 1984, il remporte en 1991, le premier grand prix international d’orgue de Bordeaux. Il est lauréat des fondations Aram Khatchatourian, Marcel Bleustein-Blanchet pour la Vocation et Yehudi Menuhin.

Désormais reconnu comme l’un des plus brillants représentants de l’école française d’orgue, il mène une carrière internationale, invité par les plus grands festivals. En 20 ans, il a donné plus de 800 concerts à Paris (à Notre-Dame, la Madeleine, St-Etienne-du-Mont, Radio France,…), à travers toute la France ainsi qu’en Allemagne, en Belgique, au Canada, au Danemark, en Espagne, en Estonie, en Finlande, en Grande Bretagne, en Italie, au Japon, au Luxembourg, en Lituanie, en Russie, en Suisse, en Tchécoslovaquie et aux U.S.A. Il est invité par les plus grands festivals, tant généralistes que plus spécifiquement dédiés à l’orgue : Festival d’Ambronnay, Printemps des Orgues d’Angers, Festival d’Auvers-sur-Oise, Festival de Besançon, Festival de Chartres, Festival du Comminges, Festival Bach de Saint-Donat, Saison Musicale de Saint-Guilhem-le-Désert, Festival de Musique du Vieux-Lyon, Festival de Masevaux, Festival Collavoce de Poitiers, Festival International de la Roque-d’Anthéron, Festival de Roquevaire, Musicales de Soultz, Festival de Strasbourg, Fêtes Musicales en Touraine, Florilège Vocal de Tours, Nuits Musicales d’Uzès,  Festival d’Art sacré de la ville de Nice, Festival de Mougins, Festival de St-Riquier, Flâneries musicales de Reims, Festival de la Vézère, Festival de Toulouse-Les-Orgues, Festival de l’été Mosan, Festival International de Monaco, Festivals internationaux de Stressa et de Padoue en Italie, Festival des Flandres, Festival Bach d’Ansbach en Allemagne …À Nantes, en janvier 2000, il donne plusieurs récitals à la Folle journée Bach, sur un orgue installé à cette occasion dans la grande salle du Palais des Congrès, aux côtés des plus prestigieux solistes et ensembles européens. L’un des récitals a été diffusé par la télévision. Il inaugure l’année culturelle France-Russie au théâtre Mariinsky (anciennement Kirov) de St-Petersbourg en 2010.

Il se produit régulièrement avec différents orchestres et ensembles : l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo, l’Orchestre Stradivaria, l’Orchestre de Picardie, l’Ensemble Jacques Moderne, l’Ensemble Matheus, le Lachrimæ Consort, l’Orchestre d’Auvergne, l’Orchestre de Chambre de Lyon, Les Sauvages et la Simphonie du Marais. En 2004, il fonde l’ensemble …in Ore mel… L’ensemble explore le vaste corpus des œuvres vocales et instrumentales des répertoires français et allemand des 17e et 18e siècles. Ils ont enregistré 5 CD consacrés à Charpentier, Clérambault, Corrette ainsi qu’à J. C. Bach, Mozart et Haydn.

Olivier Vernet a enregistré plus de 100 CDs dont les intégrales des œuvres de J.S Bach, C.P.E Bach, Bruhns, Buxtehude, Clérambault, Couperin, De Grigny, Hanff, Kneller, Mozart, Mendelssohn, Gade, Schumann et Liszt ainsi que l’intégrale des concertos pour orgue et orchestre de C.P.E. Bach, J.C. Bach, de J. Haydn, de M. Corrette et le 1er enregistrement mondial des concertos à 2, 3 & 4 claviers de Bach avec 2, 3 & 4 orgues en compagnie de Marie-Claire Alain. Récompensé par de très nombreux Diapason d’OrChoc du Monde de la Musiqueffff de Télérama, 10 de RépertoireJoker de Crescendo et Recommandé par Classica, il a obtenu les 4 récompenses les plus prestigieuses décernées par la presse francophone : le Grand Prix de la Nouvelle Académie du Disque pour son intégrale Buxtehude, le Grand Prix de l’Académie Charles Cros, le Grand Prix de l’Académie des Beaux-Arts et le Diapason d’Or de l’Année 2000 pour son intégrale de l’œuvre de J. S. Bach.

Olivier Vernet est depuis 2006, titulaire de la prestigieuse tribune des grandes orgues de la Cathédrale de Monaco. A ce titre, il est aux claviers pour la cérémonie religieuse du mariage de S.A.S. Le Prince Albert II et Mademoiselle Charlène Wittstock, le 2 juillet 2011, et pour le baptême princier, le 10 mai 2015. Olivier Vernet enseigne à l’Académie de Musique Rainier III de Monaco et au Conservatoire à Rayonnement Régional de Nice (depuis septembre 2007). Il est directeur artistique du Festival International d’Orgue de Monaco et du Festival d’Orgue de Mougins. Olivier Vernet est chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres.


Laurent Cabasso

 

Après de brillantes études au C.N.S.M. de Paris où il obtient l’année de ses 18 ans les Premiers Prix de Piano et de Musique de Chambre (classes d’Yvonne Loriod, Jean Hubeau, Ventsislav Yankoff et Christian Ivaldi), Laurent Cabasso se perfectionne également auprès de Maria Curcio-Diamand (disciple d’Arthur Schnabel) ; lauréat de grands concours internationaux (Prix Géza Anda de Zürich en 1982, Tokyo en 1983, finaliste du concours Clara Haskil à Vevey en 1987) il entame alors une importante carrière musicale internationale.

Il donne de nombreux récitals et concerts à Paris (Théâtre des Champs-Élysées, salle Pleyel), Zurich (Tonhalle), Amsterdam (Concertgebouw), Genève (Victoria Hall), Salzburg (Festspielhaus), dans des Festivals tels que la Roque d’Anthéron, Piano aux Jacobins, Besançon, Montpellier Radio-France ainsi qu’en Amérique et en Asie; des concerts en soliste d’orchestres tels que la Suisse Romande, Monte-Carlo, Zurich, Capitole de Toulouse, Ensemble Orchestral de Paris, Orchestre de Chambre de Lausanne, Orchestre National de Lyon, Orchestre National de France, Orchestre National de Lille; sous la direction de chefs tels que Ch. Dutoit, F. Leitner, A. Jordan, T. Varga, S. Baudo, E. Krivine, M. Plasson, J.C. Casadesus, R. Zollman. Passionné de musique de chambre, il est un partenaire apprécié et recherché et se produit régulièrement dans de nombreuses formations aux côtés des meilleurs musiciens d’aujourd’hui comme Sonia Wieder-Atherton, Alexandre Tharaud, Gérard Poulet, Raphaël Oleg, Vadim Repin, Gérard Caussé, Pierre Amoyal, Marianne Piketty, les quatuors Rosamonde, Sine Nomine, Arpeggione et Enesco, Laurent Korcia, Marie-Josèphe Jude, Philippe Bernold, Ariane Granjon, Pascal Moraguès, Mireille Delunsch, Gaëtane Prouvost …

Laurent Cabasso a été désigné en 2010 par le Festival Chopin à Paris comme l’un des dix pianistes « parrains » de l’intégrale Chopin qui fut donnée à l’occasion du bi-centenaire du compositeur les 27 et 28 février 2010, lors des journées «Bon Anniversaire Monsieur Chopin »,  qui se déroulèrent à Chateauroux et à Paris.

La discographie de Laurent Cabasso restitue bien son approche de la musique et fait toujours l’objet d’un accueil chaleureux —Schumann: “Choc” du Monde de la Musique, ffff de Télérama, Prokofiev: “Grand Prix du disque” de l’Académie du disque français; Chostakovitch/ Prokofiev avec Sonia Wieder-Atherton: “Joker” de Crescendo;  Beethoven: sélectionné dans Le Monde parmi les “meilleurs disques de l’année”; Diapason d’Or pour son enregistrement consacré à Liszt avec l’organiste Olivier Vernet; “Choc” du Monde de la Musique et Diapason d’Or de l’année pour sa participation au Carnaval des Animaux de Saint-Saëns.  Par ailleurs, réédition en  2003 chez Naïve en un coffret de la collection "tête à tête" des deux disques Schumann précédemment enregistrés pour Valois-Auvidis. L’œuvre pour violon et piano de Gabriel Pierné avec Gaétane Prouvost est parue en 2006 chez Intégral Classic, et en 2008, celle de Louise Farrenc, par les mêmes interprètes.

Laurent Cabasso est professeur titulaire au Conservatoire National de Région de Strasbourg depuis 1993 et professeur au CNSM de Lyon.

 



Besoin technique

Orgue à tuyaux dans une église, cathédrale ou salle de concerts.

Un grand piano de concert au même diapason.

Retour audio et video pour les deux musiciens.

Franz Liszt, poèmes symphoniques

Style

Classique

Coût de la prestation

5800 €

Des frais supplémentaires pourront s’ajouter au coût de la prestation musicale selon les besoins techniques, de voyages, d’hébergement et de repas des musiciens

Vous aimeriez peut-être

Atelier Team Building Musique, Management & Entreprise

Classique

Atelier Team Building Musique, Management & Entreprise

Découvrir
Evolutiv Brass

Classique

Evolutiv Brass

Découvrir
Les plus belles pages de la musique française au piano

Classique

Les plus belles pages de la musique française au piano

Découvrir
Barocco Tango

Classique

Barocco Tango

Découvrir