Créateur d'émotions

Production de concerts et d'événements musicaux

Tout se transforme...

Tout se transforme...

Description du projet

Tout se transforme....

Quatre grandes oeuvres du répertoire transcrites, remaniées ou laissées inachevées, témoins des hésitations de leurs auteurs et du fait qu'en art, rien n'est définitif ni figé, que "tout se transforme…"


Ingrid Schoenlaub et Sodi Braide se sont rencontrés autour des sonates pour violoncelle et piano de Beethoven, à l'occasion du 13ème festival de Chaillol en 2009 qui rendait hommage au compositeur. Leur entente musicale leur a donné l'envie de poursuivre ensemble l'exploration du répertoire écrit pour leurs deux instruments.


Leur duo est invité à jouer en France et à l'étranger (Canada, USA, Îles Caïman...), dans un répertoire allant de l'époque baroque à la création contemporaine. Ils sont aussi les invités de Jean-Pierre Derien dans son émission L'Atelier du Musicien et de Stéphane Goldet dans Lettres Intimes sur France-Musique.

Tout se transforme...

Style

Classique

Coût de la prestation

3000 €

Des frais supplémentaires pourront s’ajouter au coût de la prestation musicale selon les besoins techniques, de voyages, d’hébergement et de repas des musiciens

Playlist

Programme

Franz Schubert

Sonate pour piano D.840 "Reliquie"

22mn

Zoltán Kodály

Sonate opus 4 pour violoncelle et piano

19mn

Franz Liszt

"Die Zelle in Nonnenwerth"

7mn

César Franck

Sonate pour violoncelle et piano

30mn

Tout se transforme...
Tout se transforme...
Tout se transforme...

Biographies

  • Sodi BRAIDE
  • Piano
  • Ingrid SCHOENLAUB
  • Violoncelle

Ingrid Schoenlaub, violoncelle


Formée par Philippe Muller au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris et Frans Helmerson à la Musikhochschule de Cologne, elle suit aussi l’enseignement de Wilfride Piollet, danseuse étoile de l’Opéra de Paris, dont la méthode dite des "Barres Flexibles" nourrit sa pratique musicale et instrumentale.

La qualité d’échange que propose le jeu en musique de chambre la révèle particulièrement. Les concerts en France et à l’étranger aux côtés des pianistes Sodi Braide, Sarah Lavaud, des violonistes Amanda Favier, Olivia Hughes, Ayako Tanaka, ainsi qu’au sein du Tchaïkovsky Quartet, s’inscrivent dans cette quête de complicité entre interprètes, et au-delà avec un public, un lieu, une oeuvre.

Son activité de concertiste l’amène aussi à jouer tant en soliste, accompagnée par différents orchestres, qu'au sein de formations distinctes : elle est membre des ensembles Cairn, Sillages et Lucilin qui se dédient à l’interprétation des répertoires contemporains, et joue aussi au sein du Paris Mozart Orchestra, sous la direction de Claire Gibault.

Elle a été membre du quatuor Psophos, Meilleur ensemble de l’année aux Victoires de la Musique et New Generation Artist de la BBC en 2005, invité sur les plus grandes scènes internationales : Wigmore Hall (Londres), Concertgebouw (Amsterdam), Great Lakes Music Festival (Detroit), La Folle Journée de Nantes, Musée d’Orsay, Auditorium du Louvre, Palais des Beaux-Arts (Bruxelles), Printemps des Arts de Monaco, Tokyo, Hong Kong, Téhéran, Tel Aviv…  Leurs enregistrements ont été chaleureusement accueillis par la presse musicale.

Sa curiosité la porte aux croisements de formes d’art, recherchant de nouvelles mises en espace de l’instrument et son instrumentiste. En 2008, aux côtés de Laure Daugé, complice danseuse-chorégraphe, elle est artiste en résidence à Montréal, invitée par le Conseil des Arts et Lettres du Québec. Avec Marie Tikova, metteure en scène (Cie Feux de la Rampe), elle crée "Fables Amoureuses" de Jean de La Fontaine, spectacle pour deux acteurs et un violoncelle. Elle participe à la dernière création de la voltigeuse anglaise Gisele Edwards, « Divertimento for Rope & Strings », créée en 2016 à Londres.

Elle conçoit également des concert-lectures, notamment autour de Pauline Viardot, Antonio Stradivarius, André Schwarz-Bart.

Ingrid joue aussi pour l’action « Fous de Musique », initiée par le pianiste Itamar Golan avec ATD-Quart Monde, en donnant des concerts bénévoles, afin que la musique ouvre toujours plus de portes…

Ingrid transmet son approche du violoncelle au conservatoire Claude Debussy à Paris.

L’exceptionnel compagnon de ce cheminement est un violoncelle vénitien du 18ème siècle.



Sodi Braide, piano


Artiste cosmopolite ayant subi l'influence de cultures diverses, Sodi Braide aime explorer un large répertoire, de styles et d'époques très variés. Résidant actuellement à Paris, il se produit en France(Radio France, Musée de l'Armée aux Invalides, Salle Cortot, Festival Chopin de Bagatelle, Festival des Serres d’Auteuil, Flâneries Musicales de Reims, Cloître des Jacobins de Toulouse, Salle Molière de Lyon entre autres), dans d’autres pays européens (Angleterre, Belgique, Italie, Allemagne, Espagne, Luxembourg, Roumanie), aux Etats-Unis (notamment dans les séries "Rising Stars" du festival de Ravinia ainsi que les Récitals Dame Myra Hess), en Amérique Latine (Mexique, Brésil, Colombie, Venezuela, Bolivie, Equateur), en Corée du Sud, en Afrique et au Moyen Orient. Il a été invité à jouer en Afrique du Sud dès 1994, devenant ainsi l'un des premiers pianistes d'origine noir africaine à y jouer après la fin de l'apartheid. 

Né de parents Nigérians à Newcastle (Angleterre), Sodi Braide commence le piano dès l’âge de 3 ans. Il poursuit ses études musicales d’abord au Nigeria et ensuite en France, au Conservatoire National Supérieur de Musique (CNSM) de Paris dans les classes de Jacques Rouvier et Gérard Frémy ainsi qu’à l’Ecole Normale de Paris avec Françoise Thinat. Il sera ensuite admis dans la classe de Dimitri Bashkirov à l’école Reina Sofia de Madrid puis à la prestigieuse Fondation pour piano du Lac de Côme, où il suivra l’enseignement de maîtres tels que Léon Fleisher, Andreas Staier, Alicia de Larrocha et Charles Rosen entre autres.

Sodi Braide a été lauréat de nombreux concours internationaux, notamment ceux de Leeds (2003) et Van Cliburn (prix spécial du jury "jury discretional prize", 2005). Egalement passionné de musique de chambre, il a joué avec des partenaires tels que Florent Héau, Juliette Hurel, Fanny Clamagirand, Ingrid Schoenlaub et Hélène Couvert. Il est par ailleurs l’invité d’orchestres comme le Neue Philharmonie Westfalen, l’Orchestre Inter Loire, l’Orchestre Tempo de Toulouse et l'Orchestre National Philharmonique de Caracas.  

Les prestations de Sodi Braide ont été retransmises à la télévision par les chaînes MEZZO et BBC. Il a participé à l’enregistrement DVD du Carnaval des Animaux de Saint-Saëns pour le label LORCOM productions, avec Pierre Arditi en tant que récitant. Après un premier CD solo consacré au compositeur César Franck (Lyrinx, 2006), son dernier enregistrement solo est d'œuvres pour piano de Franz Schubert (Solstice, 2015). Il  a été très favorablement accueilli par la critique : **** dans Classica, "5 diapasons" de la revue Diapason... Dans la revue Gramophone (Angleterre), Bryce Morrison estime que "Braide est né pour jouer Schubert, et, je pressens, beaucoup d'autres choses." 

Besoin technique

1 piano à queue

2 tabourets de piano

éclairage suffisant pour les pupitres respectifs du pianiste et de la violoncelliste

Tout se transforme...

Style

Classique

Coût de la prestation

3000 €

Des frais supplémentaires pourront s’ajouter au coût de la prestation musicale selon les besoins techniques, de voyages, d’hébergement et de repas des musiciens

Vous aimeriez peut-être

Atelier Team Building Musique, Management & Entreprise

Classique

Atelier Team Building Musique, Management & Entreprise

Découvrir
Evolutiv Brass

Classique

Evolutiv Brass

Découvrir
Les plus belles pages de la musique française au piano

Classique

Les plus belles pages de la musique française au piano

Découvrir
Barocco Tango

Classique

Barocco Tango

Découvrir